Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visite virtuelle de la menuiserie Séguié

Visite virtuelle de la menuiserie Séguié

La visite complète de l'atelier. De la salle d'exposition de la pomme de pin en menuiserie ébénisterie avec des démonstrations dans mon métier d'art d'incrustateur sur bois ainsi que les métiers d'antan avec les outils anciens. Sans oublier les meilleurs moments en extérieur


La visite virtuelle de Montner

Publié par Christian Séguié sur 10 Août 2020, 13:35pm

Catégories : #page d'accueil

Une présentation avec la pierre aux dessins de l'atelier

Le village en visite virtuelle, c'est possible !

Je vous invite dans le monde de la découverte du petit village de Montner dans le 66 Pyrénées-Orientales à 30 kilomètres de Perpignan 

(document tiré du site de la mairie, et corrigé ou modifié par moi même)

C’est au pied de la montagne de Força Réal (507m d’altitude) sur son versant Nord-Ouest, que se niche le village de MONTNER. La première mention du lieu date de l’an 959, mais le village primitif se situait au lieu-dit «L’iglésia vella » et se nommait alors « MONTENIGRO », en français mont noir , ce qui correspond à la couleur sombre de la montagne (Puig de Montner), là où le sous-sol contient des affleurements de minéraux ferreux. (vous verrez ici la fontaine ferrugineuse un lieu familiale par excellence) Selon les documents historiques, MONTNER existait bien avant que ne soit bâti le château de Força Réal, qui sera élevé vers 1250 : le lieu se nomme alors Mons de MONNERIO en 1211, MONNER en 1240, castrum et MONNERIO en 1275, MUNNER en 1632. La seigneurie de Montner semble avoir été fortement perturbée au cours des siècles, si l’on en croit la table chronologique. Du XIVè au XVIIIè siècle, les familles seigneuriales se succèdent sans qu’il y ait de liens entre elles, probablement à la suite de ventes ou de cessions. Dans cet intervalle, les multiples invasions poussent la population à rechercher la protection du seigneur, et le village s’installe autour des remparts du Château (invisible aujourd'hui) et son actuel emplacement. Montner appartenait, au Moyen-âge, à une famille de Perellos : Jaume-Seguer de Perellos en était alors le seigneur. La famille de Perellos a joué un rôle important dans l’histoire du Roussillon médiéval, obtenant de nombreux honneurs. Ainsi, Ramon de Perellos fut élevé au rang de vicomte en 1391. Son vicomté comprenait entre autres les lieux de Millas, Céret, Montner, puis Rodès et Llo (1393), ainsi que d’autres fiefs plus petits comme Opoul-Périllos. Il était aussi vicomte de Roda, aujourd’hui en Catalogne espagnole. Le Château de Montner, cité en 1275 a totalement disparu. Nous savons qu’il se trouvait à l’emplacement de l’église actuelle. D’après les documents d’archives, il a été opérationnel du XIIIè au XVIIIè siècle. Des pierres sculptées en réemploi ont été mises à jour dans l’un des piliers de la nef (et vous verrez les photos). Adossée au mur nord de l’église St-Jacques actuelle, se trouvait la cour du château qui jouxtait la maison dite « du serment du jeu de paume » (le roi Louis XIV ayant interdit aux seigneurs l’accès à la salle des menus plaisirs, ils se réunissaient dans la salle du serment du jeu de paume) celle-ci surplombant la "prison". De l’autre côté se trouvait la « cour du château », avec une citerne. Tout autour de l’église, les maisons se déroulent encore en hélicoïde, suivant le tracé des remparts.

Le Château de Força Réal (la visite sera prochainement ici même) était construit sur un piton schisteux surplombant tout le Roussillon. Du haut de ses 507 m d’altitude, la vue s’étend du cap Béar (Port-Vendres) jusqu’à Leucate, avec un panorama s’étalant de la Vallée de l’Agly à celle de la Têt. C’est sur cet emplacement stratégique que les comtes du Roussillon bâtirent une tour à signaux en rapport avec celle de Tautavel, la Torre Del Far. Jusqu’au XVIIè siècle, Força Réal représentait un bastion militaire important : après le traité de Corbeil de 1258, les nouveaux maîtres du Roussillon, les Rois d’Aragon puis de Majorque, construisirent un château pour compléter la ligne de défense des forteresses de Salses et d’Opoul.

La frontière entre France et Aragon passait entre Latour de France et Montner, jusqu'au traité des Pyrénées. Témoin, au lieu dit "Roque d'en Talou", le rocher servant de borne frontière, gravé sur l'un des côtés aux armes de la maison de Montesquieu, seigneur de La Tour de Triniach (Latour de France), de l'autre, de la croix des Rois d' Aragon (croix pattée) (A découvrir ici même) .

Le Traité des Pyrénées (1659), modifiant la frontière entre France et Espagne, rendit caduques les installations médiévales de Força Réal ; et commença alors une lente dégradation : le Château et la Tour tombèrent en ruines.

L’histoire de l’Ermitage de Força Réal commence le 19 avril 1693. C’est à la Baronne de Montclar, veuve de Don Joseph Pons de Montclar, seigneur de Millas, que l’on doit la fondation de la chapelle de Força Réal : par acte de concession, elle fut construite par le révérend François Bobo, prêtre de la paroisse de Pézilla, sous l’invocation de la Bienheureuse Vierge MARIE de Força Réal. La tour à signaux, presque totalement disparue, devint l’abside de la chapelle(lieu de différents pèlerinages).

Mais ce ne sera pas tout, ici on va visiter le clocher, profiter des inscriptions, découvrir les clochers. Ensuite visite des rues, de l'art africain, d'un citerne, d'une réserve et d'un puits, d'une maison ancienne, de bas relief et encore j'en oubli. Ce sera long mais alors que ce sera bon.

 

Deux photos inédites sur Montner sur le site de la visite virtuelle
Deux photos inédites sur Montner sur le site de la visite virtuelle

Deux photos inédites sur Montner sur le site de la visite virtuelle

Direction l'église faite avec les pierres du château (2 photos)
Direction l'église faite avec les pierres du château (2 photos)

Direction l'église faite avec les pierres du château (2 photos)

Le Saint Patron, Saint Jacques
Le Saint Patron, Saint Jacques

Le Saint Patron, Saint Jacques

Le retable (3 photos)
Le retable (3 photos)
Le retable (3 photos)

Le retable (3 photos)

Sous les anges le blé et la vigne. (2 photos)
Sous les anges le blé et la vigne. (2 photos)

Sous les anges le blé et la vigne. (2 photos)

Le Christ sur la croix

Que les épines sont grandes et on voit bien que le bras a été rajouté au corps, c'est logique pour du bois.

Lumière, blé et vigne une fois encore (2 photos)
Lumière, blé et vigne une fois encore (2 photos)

Lumière, blé et vigne une fois encore (2 photos)

Les pierres du château dans l'église (7 photos)
Les pierres du château dans l'église (7 photos)
Les pierres du château dans l'église (7 photos)
Les pierres du château dans l'église (7 photos)
Les pierres du château dans l'église (7 photos)
Les pierres du château dans l'église (7 photos)
Les pierres du château dans l'église (7 photos)

Les pierres du château dans l'église (7 photos)

la salle des trésors de l'église

La salle des trésors dans l'église, pour des raisons évidentes de sécurité, on ne verra pas les petites pièces, mais plus sur l'orgue.

L'orgue (2 photos)
L'orgue (2 photos)

L'orgue (2 photos)

La rosace de l'église

L'ancien vitraux d'origine

En montant au clocher (2 photos)
En montant au clocher (2 photos)

En montant au clocher (2 photos)

À l'époque où sonner les cloches était manuel

Le mouvement pour faire sonner les cloches, maintenant c'est électrique et automatique.

Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)
Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)

Histoire des anciens de Montner avec des graffitis avec à mon avis des grandes dates d'inscrites en montant au clocher. ( 13 photos)

Les escaliers pour monter, les marches ont bien vécu. Sinon, j'ai l'impression qu'un dessin est sur la troisième marche, comme un serpent.

En haut du clocher avec la vue

Pas facile d'arriver là-haut, mais la vue est belle en ce jour.

Les trois cloches (2 photos)
Les trois cloches (2 photos)

Les trois cloches (2 photos)

La grande cloche avec des écrits (3 photos)
La grande cloche avec des écrits (3 photos)
La grande cloche avec des écrits (3 photos)

La grande cloche avec des écrits (3 photos)

Un saint peut-être Saint Jacques car la coquille en haut. (2 photos)
Un saint peut-être Saint Jacques car la coquille en haut. (2 photos)

Un saint peut-être Saint Jacques car la coquille en haut. (2 photos)

Deux autres personnages sur la cloche (3 photos)
Deux autres personnages sur la cloche (3 photos)
Deux autres personnages sur la cloche (3 photos)

Deux autres personnages sur la cloche (3 photos)

Des détails sur la cloche (4 photos)
Des détails sur la cloche (4 photos)
Des détails sur la cloche (4 photos)
Des détails sur la cloche (4 photos)

Des détails sur la cloche (4 photos)

Sous la cloche c'est ici que les ouvriers signaient leur cloche en toute illégalité , mais la photo permet souvent de les retrouver (3 photos)
Sous la cloche c'est ici que les ouvriers signaient leur cloche en toute illégalité , mais la photo permet souvent de les retrouver (3 photos)
Sous la cloche c'est ici que les ouvriers signaient leur cloche en toute illégalité , mais la photo permet souvent de les retrouver (3 photos)

Sous la cloche c'est ici que les ouvriers signaient leur cloche en toute illégalité , mais la photo permet souvent de les retrouver (3 photos)

La beauté des cloches en direction de l'Auberge, mais aussi en direction de l'ancien village (3 photos)
La beauté des cloches en direction de l'Auberge, mais aussi en direction de l'ancien village (3 photos)
La beauté des cloches en direction de l'Auberge, mais aussi en direction de l'ancien village (3 photos)

La beauté des cloches en direction de l'Auberge, mais aussi en direction de l'ancien village (3 photos)

Du Canigou mais aussi sur nos collines avec le fameux Mont Noir (3 photos)
Du Canigou mais aussi sur nos collines avec le fameux Mont Noir (3 photos)
Du Canigou mais aussi sur nos collines avec le fameux Mont Noir (3 photos)

Du Canigou mais aussi sur nos collines avec le fameux Mont Noir (3 photos)

Sur les deux photos le toit de la menuiserie est visible. On voit aussi le haut du platane.
Sur les deux photos le toit de la menuiserie est visible. On voit aussi le haut du platane.

Sur les deux photos le toit de la menuiserie est visible. On voit aussi le haut du platane.

Sur le cimetière, sans arbre depuis la tempête Klaus (2 photos)
Sur le cimetière, sans arbre depuis la tempête Klaus (2 photos)

Sur le cimetière, sans arbre depuis la tempête Klaus (2 photos)

Une parenthèse avec le momument pour les morts de 14/18 avec un lâché de pigeons et de la colombe de la paix (6 photos)
Une parenthèse avec le momument pour les morts de 14/18 avec un lâché de pigeons et de la colombe de la paix (6 photos)
Une parenthèse avec le momument pour les morts de 14/18 avec un lâché de pigeons et de la colombe de la paix (6 photos)
Une parenthèse avec le momument pour les morts de 14/18 avec un lâché de pigeons et de la colombe de la paix (6 photos)
Une parenthèse avec le momument pour les morts de 14/18 avec un lâché de pigeons et de la colombe de la paix (6 photos)
Une parenthèse avec le momument pour les morts de 14/18 avec un lâché de pigeons et de la colombe de la paix (6 photos)

Une parenthèse avec le momument pour les morts de 14/18 avec un lâché de pigeons et de la colombe de la paix (6 photos)

Avec l'auberge du Cellier 1 étoile au guide michellin (2 photos)
Avec l'auberge du Cellier 1 étoile au guide michellin (2 photos)

Avec l'auberge du Cellier 1 étoile au guide michellin (2 photos)

Après l'église, direction le platane, puis direction le puits et le frigo ou le garde mangé avec un lieu très frais.

La rue du puits

 

La lumière solaire sur du puits au couchant. (2 photos)
La lumière solaire sur du puits au couchant. (2 photos)

La lumière solaire sur du puits au couchant. (2 photos)

L'ombre de l'église sur le puits et le garde mangé.

Si tout le monde est d'accord pour le puits, l'autre est pour certain un moulin, pas pour moi, mais je vous laisse libre de penser comme vous voulez, pour moi c'est le frigo avec un lieu froid ou frais, petite porte facilement possible à fermer des animaux.

Sur le site

Maintenant les photos du garde-mangé, le lieu le plus frais, encore plus que l'eau coulait bien, le siècle dernier. Maintenant c'est plus rare, pire encore un an et demi sans eau dans le ruisseau.

Le bâtiment avec la petite porte, l'intérieur et les fougères qui sont toujours bien vertes.
Le bâtiment avec la petite porte, l'intérieur et les fougères qui sont toujours bien vertes.
Le bâtiment avec la petite porte, l'intérieur et les fougères qui sont toujours bien vertes.

Le bâtiment avec la petite porte, l'intérieur et les fougères qui sont toujours bien vertes.

2 détails du puits, avec un petit bac en pierre et la date 1864
2 détails du puits, avec un petit bac en pierre et la date 1864

2 détails du puits, avec un petit bac en pierre et la date 1864

Le toit du puits avec les nuages (2 photos)
Le toit du puits avec les nuages (2 photos)

Le toit du puits avec les nuages (2 photos)

Direction les chemins de traverses, direction l'olivier remarquable puis direction la borne frontière la "Roque d'en Talou"

C'est tôt le matin, la météo sera exceptionnelle.

Montner sur les chemin de traverse (3 photos)
Montner sur les chemin de traverse (3 photos)
Montner sur les chemin de traverse (3 photos)

Montner sur les chemin de traverse (3 photos)

Avec l'olivier remarquable (3 photos)
Avec l'olivier remarquable (3 photos)
Avec l'olivier remarquable (3 photos)

Avec l'olivier remarquable (3 photos)

A la "Roque d'en Talou"

La frontière est là. Montner était avant en Espagne avec la croix, et la France était derrière avec le blason.

Pas forcément facile à trouver, car il faut chercher la pierre.

Les deux côtés de la frontières avec la date 1517 (5 photos)
Les deux côtés de la frontières avec la date 1517 (5 photos)
Les deux côtés de la frontières avec la date 1517 (5 photos)
Les deux côtés de la frontières avec la date 1517 (5 photos)
Les deux côtés de la frontières avec la date 1517 (5 photos)

Les deux côtés de la frontières avec la date 1517 (5 photos)

Le retour avec un levant d'une très grande beauté (4 photos)
Le retour avec un levant d'une très grande beauté (4 photos)
Le retour avec un levant d'une très grande beauté (4 photos)
Le retour avec un levant d'une très grande beauté (4 photos)

Le retour avec un levant d'une très grande beauté (4 photos)

C'est le printemps (3 photos)
C'est le printemps (3 photos)
C'est le printemps (3 photos)

C'est le printemps (3 photos)

Le platane, l'unique car avant un deuxième était là proche du lavoir

Un lieu important a la grande époque, l'arbre à la palabre avec les anciens.

C'est l'unique maison en arrondie, c'est aussi la citerne intérieure, un système loin d'être beau, mais très efficace. (2 photos)
C'est l'unique maison en arrondie, c'est aussi la citerne intérieure, un système loin d'être beau, mais très efficace. (2 photos)

C'est l'unique maison en arrondie, c'est aussi la citerne intérieure, un système loin d'être beau, mais très efficace. (2 photos)

A ce jour il ne reste que la partie au sol et la fontaine à bras. (2 photos)
A ce jour il ne reste que la partie au sol et la fontaine à bras. (2 photos)

A ce jour il ne reste que la partie au sol et la fontaine à bras. (2 photos)

L'art africain du Bénin en exposition.

Une sculpture un peu abîmée car plusieurs tentatives de vols ont été tenté, mais il est bien fixé.

Beaucoup de monde pensent reconnaitre la fameuse baratine catalane, soit le couvre-chef typique des catalans. Mais il en est rien, c'est de l'art africain, du Bénin avec le même chapeau. Le détail est bien entendu les seins nus pour les musiciennes, qui est plutôt rarement dans les costumes de chez nous. Mais il y en a bien d'autres. Par contre le dessin des visages d'art figuratif est un faux détail, c'est un art qui logiquement se regarde de loin, donc les traits sont marqués.

Gros plan sur l'art paysan du Bénin (3 photos)
Gros plan sur l'art paysan du Bénin (3 photos)
Gros plan sur l'art paysan du Bénin (3 photos)

Gros plan sur l'art paysan du Bénin (3 photos)

C'est une grande demeure, les têtes en art figuratif sont nombreuses.

La maison (3 photos)
La maison (3 photos)
La maison (3 photos)

La maison (3 photos)

Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)
Les gros plans (11 photos)

Les gros plans (11 photos)

Impasse du muguet pour une visite exceptionnelle

Visiter Montner, le quartier du platane sans découvrir la menuiserie ébénisterie d'art n'est pas visité le village. C'est bien ici et nulle par ailleurs que la pomme de pin est à découvrir.

Un atelier sur la route des métiers d'art d'Occitanie parmi les meilleurs ateliers de la région sélectionnés par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat d'Occitanie.

Mais avant des écrits sur la façade, doivent porter l'attention, l'histoire n'a pas forcément garder le texte complet. A voir surtout sur un ordinateur plutôt qu'un téléphone portable.

Le premier texte (2 photos)
Le premier texte (2 photos)

Le premier texte (2 photos)

Le deuxième (2 photos)
Le deuxième (2 photos)

Le deuxième (2 photos)

Une respiration un oiseau, ils sont bien ici.

Devant la porte de la menuiserie à Montner (photo salade oublié 2007) et la lune ainsi que la pose de la plaque
Devant la porte de la menuiserie à Montner (photo salade oublié 2007) et la lune ainsi que la pose de la plaque
Devant la porte de la menuiserie à Montner (photo salade oublié 2007) et la lune ainsi que la pose de la plaque

Devant la porte de la menuiserie à Montner (photo salade oublié 2007) et la lune ainsi que la pose de la plaque

Exposition et fabrication à la menuiserie (2 photos)
Exposition et fabrication à la menuiserie (2 photos)

Exposition et fabrication à la menuiserie (2 photos)

Dans l'exposition une chaîne n'a pas de pièce en haut à gauche. Et pour cause, un visage est apparu sur la pierre entre traits très volontaires et avec le dessin du bois.

Ce visage libéré du crépi est sans aucun doute le seul et l'unique regard qui voit tout, mais le silence est de pierre. Personnellement, j'ai même l'impression d'être observé. Ce visage aura gagné de toujours avoir la vue sur l'atelier. Cette pierre est et sera protégée, vu de certains, invisible par d'autres visiteurs qu'importe il est chez lui ici, parole d'artiste.

Le visige ou le fantôme de l'atelier (2 photos)
Le visige ou le fantôme de l'atelier (2 photos)

Le visige ou le fantôme de l'atelier (2 photos)

C'est sur le toit, enfin sous, que le maçon de l'époque a signé son toit, Mr Gandou le 11 mai 1888, c'est du solide, même si des réparations ont été faites. Le détail République Française, montre bien que le village était frontière.

La signature du toit
La signature du toit
La signature du toit

La signature du toit

Et la ruche sur la cheminée (4 photos)
Et la ruche sur la cheminée (4 photos)
Et la ruche sur la cheminée (4 photos)
Et la ruche sur la cheminée (4 photos)

Et la ruche sur la cheminée (4 photos)

Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)
Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)
Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)
Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)
Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)
Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)
Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)

Avec les pigeons pour finir la visite (7 photos)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un régal ta balade, les champs de fleurs fabuleux !
Répondre
C
J'ai survolé seulement et tes photos sont magnifiques! C'est certain que c'est un village à visiter! Bises et belle semaine!
Répondre
O
Bonjour d’Angers,
Sûrement un très joli village avec plein de choses à découvrir ...
Bonne journée … Amicalement … Claude
Répondre
S
Très belle présentation! Il me semble que nous étions allés ensemble voir cette borne sculptée; c'était au moment où les pavots de Californie étaient en fleur; quel spectacle magnifique!
Répondre
L
Et la borne est là et les pavots aussi, que c'était bien !
F
Waouh quelle visite ! c'est magnifique, je me suis régalée, merci beaucoup pour tous ces détails. Monter au clocher n'a pas été facile mais quelle récompense arrivé en haut, c'est magique, les cloches sont très belles et le paysage sublime. J'adore aussi tes photos du paysage avec les fleurs en premier plan, le champ de coquelicots est superbe et les autres fleurs dont j'ignore le nom feraient un très joli poster. Tes photos d'oiseaux en vol sont aussi très belles, merci pour cette belle visite.
Belle soirée
Répondre
F
superbe visite, bravo pour ce travail; bonne journée, bisous
Répondre
M
Merci Christian pour cette fabuleuse visite. J'ai adoré découvrir tous les détails que tu as pris, monter au clocher avec toi et voir la vue. Tu habites un bien joli village riche en patrimoine et tu as bien fait de la mettre en valeur ici.
Répondre
M
Je comprends pourquoi, tu as passé tout ce temps à mettre en place ce reportage
Répondre
E
Superbe reportage très intéressant .Bravo pour ton courage pour le faire .
Belle soirée Christian
Répondre
O
Bonjour d'Angers …
Waouh ! … Magnifique reportage bien documenté !
Un petit village, entouré de vignes à bons vins, qui mérite le détour
Bonne journée ... Amicalement ... Claude ...
Répondre
C
C'est tout un billet, et accompagné de belles photos... Bel endroit! Bonne journée!
Répondre
L
Grand merci et puis oui tu as bien compris. Et puis je vais faire les photos de ce qui manque, car tout n'est pas là.
C
Salut! J'ai pris plus le temps de tout lire et tout regarder : que de travail dans ce magnifique billet! Je n'ai pas de réponse à certaines de tes questions : je n'y connais rien. J'espère que la roche historique sera conservée, puisqu'il ne reste plus rien du château et de la tour (à part des roches conservées en partie dans l'église, si j'ai bien compris). En tous les cas, merci de ce beau partage! On en apprend plus sur l'endroit où tu vis. Bises et bon vendredi.
D
un sacré patrimoine, un patrimoine sacré
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents